Bel Pasaj’ : Un atout au service de la population et de l’environnement

Avec l’arrivée de la société de Transport Public Franciscain, le 6 mars 2008 les habitudes des usagers des transports en commun a changé. 14 lignes de bus desservent les quartiers à intervalles réguliers.

Cette entreprise privée, mandatée par la Ville et la CAESM dans le cadre d’une délégation de service public,emploie aujourd’hui une trentaine de personnes. Le service de transport urbain est de la compétence de la CAESM. À l’heure du bilan les passagers sont plutôt satisfaits du service qui leur est proposé. En plus d’avoir crée des emplois, la régulation du transport sur le territoire a permis de réduire les inégalités en matière de déplacement.

Le réseau de transport mieux organisé permet de limiter les déplacements trop nombreux de véhicules personnels et réduit les émanations de gaz à effet de serre.


La Gare routière

Les taxis collectifs (François – Fort de France) et les taxis urbains (Morne Pitault, Morne Acajou, Dumaine, Chopotte, Manzo, Saint-Laurent, Bois soldat, Beauregard) ont été transférés à la gare routière récemment aménagée. Au mois de mai 2006, les usagers des transports en commun se sont rendus à l’espace Lavwa (ancien lavoir public), derrière le marché couvert, délaissant les anciens parkings situés près du cimetière.

Cette nouvelle gare routière réalisée par le Conseil Général et aménagée par la Ville, offre aux chauffeurs de taxis et aux passagers des conditions optimales de confort et de sécurité. Des études sont en cours pour de nouveaux emplacements réservés aux taxis de place.