Les grands projets

Le développement de la Ville du François s’appuie sur une philosophie : réconcilier l’homme et la cité. Les grands projets de développement du centre urbain reposent sur la restructuration et la redynamisation du centre bourg.

La commune du François qui compte près de 20 000 habitants se prépare à devenir « le pôle de desserrement » de la zone centre agglomération de la Martinique. Elle veut faire du développement économique l’un des ses axes forts tout en s’inscrivant dans une dynamique de développement durable. Cette dynamique s’appuie également sur la construction de logements et l’implantation de nouveaux commerces et services dans la Ville.

Ces projets permettent de reconquérir le centre urbain afin de ramener la population au cœur de la Ville battant au rythme de ses animations.

L’extension de la ZAC de Pointe Courchet

Une nouvelle approche urbaine du François : la ZAC de Pointe Courchet sera diverse par ses activités et exigeante par la qualité architecturale et environnementale prescrite par le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Cette zone jouera la carte de la mixité afin de préserver le mélange des fonctions et des caractéristiques du quartier. Il est prévu un aménagement sur 66 400 m² à parité tertiaire/services et résidentiel, hors équipements publics. Cette opération sera réalisée dans le cadre d’une concession d’aménagement.
Estimation du projet : 20 millions d’euros. (cf. n°7, schéma d’aménagement)

La restructuration de la ZAC Trianon

Elle permettra de requalifier cette partie du territoire en favorisant la cohabitation des activités économiques avec l’habitat. L’objectif est de Réaliser un traitement urbain de cette zone et de repenser l’agencement de la zone autour de pôles d’activités identifiés. (cf. n°6 schéma d’aménagement)

Opération « LIGHT BUSINESS CENTER »

À l’emplacement de l’ancienne école de filles, en plein centre-ville, la création d’ensemble composé de bureaux et de locaux commerciaux est envisagée. L’objectif est de mettre à disposition des jeunes entrepreneurs un mini centre d’affaires permettant de développer des activités économiques légères à proximité de la place de la place du centre bourg. L’ancienne école de filles est un élément du patrimoine dans l’architecture franciscaine dont certaines caractéristiques seront conservées pour redonner son cachet patrimonial et créer un pôle de centralité dynamique. (cf. n°21, schéma d’aménagement)

L’Espace Gendarmerie

Ce secteur d’environ 4,5 ha doit faire l’objet d’une étude d’aménagement globale, menée conjointement par le propriétaire du terrain et la Ville du François. Objectif de la ville : réaliser un parc de stationnement paysager en périphérie immédiate du bourg pour répondre aux besoins de déplacement piétons et automobiles vers les commerces du centre-ville. Objectif du propriétaire du foncier : réaliser un investissement économique (commerce, bureaux et services). (cf. n°19 schéma d’aménagement)

Zone d’activité de la Cotonneraie

Un nouveau pôle commercial verra le jour au quartier Cotonnerie. Il s’agit d’un centre de développement multisectoriel dans lequel la complémentarité des activités interviendra comme un facteur dynamisant pour toute l’agglomération. Au total, près de 7 000 m² de commerces, bureaux, dépôts et services seront construits. De nombreux emplois sont envisagés. Ce projet se veut être un modèle sur les critères suivants: implantation, accessibilité, architecture du bâti, desserte, stationnement, circulation automobile et piétonne, respect des normes parasismiques et anticycloniques et enfin, développement durable.

Construction de la plage artificielle

Sur le rivage du quartier Presqu’île, un espace de détente, de baignade et de villégiature verra le jour grâce à la réalisation d’une plage artificielle. Ce nouveau site de sable fin sera équipé de Parkings, aires de pique-nique et de jeux pour la population du François et des environs. Alternative à la baignade sur les îlets accessibles uniquement par bateau, la plage artificielle contribuera à rapprocher les Franciscains de leur espace maritime. Estimation du projet : 8 millions d’euros. (cf. n°15, schéma d’aménagement)

L’aménagement Front de mer

Principal atout pour le tourisme, le littoral doit être protégé et mis en valeur. La Ville veut faire de son littoral un des axes forts de son développement économique :

  • par l’aménagement d’une zone réservée à l’activité d’excursions en lien avec les îlets
  • par l’aménagement du front de mer pour accueillir les manifestations nautiques et culturelles
  • par la mise en valeur des sites et points de vue

Le site recevra également un hôtel d’affaire et touristique situé sur un promontoire avec vue sur mer complétant ainsi l’offre hôtelière de la commune dans le domaine du tourisme d’affaire selon les promoteurs. (cf. n°13, schéma d’aménagement).

Développer le quartier Presqu’île

L’évolution du quartier Presqu’île est fortement liée à l’environnement immédiat du port, de la Marina et aux projets d’aménagement qui y seront effectués. L’objectif est d’intégrer des activités économiques tournées vers la pêche, le tourisme et les activités nautiques (yoles, kayaks). (cf. n°16, schéma d’aménagement)